La vie en équilibre pour mieux vivre

L’équilibre est la loi de la vie. Il est dans la stabilité, dans la constance, dans l’égalité. Il est le contrôle et la plénitude de soi. Il est la balance et l’harmonie de l’univers. Vivez en accord avec la vie.

– Melki Rish

L’éveil spirituel n’est pas de la magie, n’est ni religion, ni imaginaire, ni métaphysique, surtout pas un diktat, ni même une tendance. C’est un état de conscience, une philosophie de vie et être équilibré. C’est de penser et d’être au-delà de la matière telle que nous la voyons, que nous la vivons. C’est d’exister ici et maintenant.

Je pratique régulièrement le yoga à l’intérieur comme à l’extérieur. Sur cette photo, je m’apprêtais à exécuter le Shirshasana. L’une des postures les plus difficile. Elle demande d’avoir un équilibre impeccable pendant de longues minutes.

Je ne suis pas Bouddhiste mais (je pense que ça se voit que je n’ai pas une tête de moine) j’emprunte quelques aspects de leur vie qui leurs sont propres et qui se rapprochent le plus de mes valeurs, déjà bien ancrées depuis longtemps avant même de connaître le bouddhisme et le taoïsme. Je suis une pragmatique, mais lorsque j’ai compris le fonctionnement des atomes, des particules et de l’électricité qui gravitent autour de nous, j’ai aussi compris que ce que nous appelons métaphysique est en fait que de l’énergie. De plus, avec le temps, je me suis mise à pratiquer le yoga et la méditation et j’ai constaté que respirer n’est pas aussi banal que nous le croyons. Que respirer impacte sur le cœur et le nerf vague et va apaiser le corps.

Ma position préférée en yoga est le Balasana. Elle régularise le système nerveux lorsque nous sommes stressés ou anxieux. Cette position nous oblige à respirer lentement et profondément et détend le dos ainsi que les hanches. Elle impacte sur le système nerveux sympathique dans l’ensemble. Cette philosophie est basée sur l’harmonie entre son corps et son mental, faire le vide pour nettoyer ses angoisses et renflouer de bien-être. Nous avons tous cette force intérieure qui nous pousse à dépasser nos limites et à croire en notre potentiel et faire en sorte que notre bonheur n’a aucune limite et que tout est possible. J’aime méditer en plein air, mais avec l’hiver c’est plus difficile, cependant il est toujours possible de se coller contre un arbre et de ressentir son énergie et de se centrer pour respirer au même titre que le Balasana. Se centrer sur soi, désobstruer le plexus solaire pour pouvoir aspirer à la joie de vivre et à la sérénité.

Je t’invite à lire l’article Ce que tu ne fais jamais pour vivre ici et maintenant si celui-ci t’a plu!

GᖇᗩTITᑌᗪE.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s